Lu pour vous du 01/07/2024 : La chiralité des coquilles d’escargots

Si l’on regarde un escargot à partir du sommet de l’enroulement de sa coquille (qu’on appelle l’apex), la rotation se fait systématiquement dans le sens des aiguilles d’une montre. On dit que les coquilles des escargots sont « dextres.

Mais en réalité, si l’on y regarde de plus près, une très petite proportion des coquilles d’escargots sont enroulés dans l’autre sens, on les appelle alors les senestres. C’est une forme rarissime, environ 1 cas sur 20 000 pour une espèce d’escargot comme le classique Helix Aspersa Aspersa dit « petit-gris ». Les coquilles senestres sont donc une rareté qui font le bonheur de certains collectionneurs qui les recherchent activement. Sur l’image ci-contre, vous avez un escargot dextre et un escargot senestre (respectivement à gauche et à droite), le monde est mal fait si ces deux escargots veulent se reproduire …


En pratique, toutes les espèces de gastéropodes à coquilles ne sont pas dextres. Il existe quelques espèces exclusivement senestres et même quelques espèces présentant un mélange égal des deux formes. Pour un escargot d’une espèce habituellement dextre, être senestre peut s’avérer un avantage ou un inconvénient. En effet pour eux, la reproduction avec la forme dextre peut être physiquement difficile et voire impossible [1]. En contrepartie ils sont mieux adaptés pour résister à certains prédateurs, comme certains types de crabes spécialement équipés pour attaquer les escargots dextres.

La génétique de l’orientation. À première vue, on peut penser que la génétique de l’orientation de l’enroulement est gouvernée par un modèle classique de type « Loi de Mendel » avec une forme dominante (dextre, notée D) et une forme récessive (senestre notée s).

On pourrait donc s’attendre à ce que tout fonctionne comme dans le cas des rhésus + et – : les escargots ayant un génotype DD, Ds ou sD, seront dextres et seuls les escargots de génotype ss auront un phénotype senestre.

Mais en réalité ça n’est pas ce qui se produit ! Par exemple deux parents senestres peuvent avoir ensemble des enfants qui seront tous dextres.

Comment est-ce possible ? Il s’agit en fait d’un effet dit « matrocline ». C’est-à-dire que le phénotype d’un individu ne dépend pas de son propre génotype, mais de celui sa mère. Ce qui veut dire qu’un escargot sera senestre si sa mère est de génotype ss. Ainsi une mère dextre de génotype ss et un père dextre de génotype DD donneront une lignée d’enfants tous de génotype sD, mais tous senestres.

La chiralité des coquilles d’escargots  nous montre que la  nature ne se trompe pas. Prenons d’autres  exemples : les plantes s’enroulent  par la droite autour d’un tuteur, les molécules ADN tournent sur elles même par la droite, le soleil avance vers la droite, etc.

Et que dit la synergologie ? Prenons l’exemple des yeux qui partent de gauche à droite. Elle s’appuie sur le modèle numérique basé sur les chiffre 0,1,2,3 allant de gauche à droite. Ainsi de 0 à 3 ans les bébés observent une chose (unique) vers la gauche et plusieurs vers la droite. Le balayage du regard se fait de gauche à droite, chez les jeunes chinois ils observent les stimuli de la gauche vers la droite, alors que le mandarin est écrit verticalement. Lorsque nous faisons des additions nos yeux regardent vers la droite tandis que lorsque  nous soustrayons, nous regardons vers la gauche.

Les repérages du passé et du futur découlent de ce modèle numérique. Notre regard part, à gauche lorsque nous parlons du passé et à droite de l’avenir. C’est pour cela que lorsque notre interlocuteur nous parle du passé, nous vérifions ces dires en regardant la direction de ses yeux.

Dans tous les cas, si vous trouvez un escargot senestre dans votre jardin, c’est votre jour de chance, il est temps de démarrer une collection !

[1] G. Dietl & J. Hendricks, Crab scars reveal survival advantage of left-handed snails, Biol. Lett. 2 (3) p439 (2006)